Environ

Mission

Du berceau de l’humanité au Moyen-Orient et à l’Europe.
de l’Asie à travers le détroit de Béring vers les Amériques.
De Ellis Island à la côte de l’île de Lesbos en Grèce.

La migration a toujours été une partie intégrante de l’histoire humaine. Le mouvement constant de personnes a entraîné la diffusion de la technologie, la religion, la langue et la culture. Elle Influence toutes les nations, et la plupart des pays ont servi de points d’accueil pour les immigrants dans l’histoire humaine. Dans le passé récent, le mouvement a repris force avec une nouvelle vague d’immigrants et de réfugiés qui arrivent. Beaucoup se demandent: «Qui sont ces gens, et pourquoi ils viennent ici?» Le but de Visages de la Migration est répondre à ces questions, en montrant qui sont ces personnes. Nous partageons leurs histoires, leurs visages, leurs mots. Nous donnons leur voix une chance d`être écouté. Notre espoir est que, en reconnaissent l’autre, nous pouvons avoir plus d’empathie pour nos frères marginalisés par la société et une compréhension profonde de l’une des caractéristiques les plus importantes de l’humanité – le mouvement.

Histoire

Faces da la Migration à été crée par le missionnaire laïc Greg Fischer, en écoutant les histoires des immigrants avec qu’il a traversé tous les jours dans son ministère.

En travaillant avec Missão Paz, il Centre Scalabrini à São Paulo, qui offre des services sociaux  et favorise l’acceptation et l’intégration des immigrants au Brésil, Greg a soutenu les immigrants dans leur insertion au marché de travail brésilien. En contact quotidien avec beaucoup d’histoires, il a réalisé que le potentiel de transformation sociale sont dans la parole des immigrants.

Faces da la Migration a commencé en Avril 2015. Dans un premier temps la publication était seulement sur les réseaux sociaux, mais le projet a grandi et a exigé son propre site Web en 2016, ainsi que une nouvelle façon de raconter ces histoires. Les documentaires vidéo ouvrent la possibilité d’enregistrer les immigrants dans leurs activités, leur recherche d’emploi, leurs loisirs, leur contact avec la famille, leurs préoccupations et joies. Ils montrent ce qu’ils ont en commun avec chacun de nous.

«J’ai commencé Faces da la Migration pour montrer que ces gens ne sont pas différents de nous. Ils ont les mêmes succès, les mêmes échecs et leurs expériences sont très importantes dans leurs vies. Notre expérience humaine est très similaire, et les différences culturelles et linguistiques sont négligeables.» ~ Greg Fischer